Découvrez L'Art De L'Édition
Culture

Schertz, dans l’espoir de combler le fossé entre la culture et les talents de l’ISU, dit que davantage de transferts sont probables | Sports de l’État de l’Indiana

Schertz, dans l'espoir de combler le fossé entre la culture et les talents de l'ISU, dit que davantage de transferts sont probables |  Sports de l'État de l'Indiana

Dans le monde en évolution du portail de transfert de la NCAA, la semaine après les premier et deuxième tours du tournoi de basket-ball masculin de la NCAA s’avère être le moment où le filet de joueurs sur le portail se transforme en inondation.

L’état de l’Indiana ne fait pas exception.

Dans le cas du Sycamore, la fin immédiate de la saison après le tournoi de conférence de la vallée du Missouri est écourtée pour les vacances de printemps. Après cela, les entraîneurs s’efforcent d’avoir des évaluations individuelles d’après-saison avec les joueurs.

Cela expliquerait en partie le timing des trois Platanes qui ont annoncé leur intention de sauter dans le portail cette semaine. Le centre Nick Hittle a annoncé son intention de transférer mardi. Deux autres Sycamores, le centre Simon Wilbar et le garde Quimari Peterson, sont entrés dans le portail mercredi.

Et ils ne seront probablement pas les derniers sycomores à signaler leur intention de transfert. L’entraîneur de l’ISU, Josh Schertz, a déclaré mercredi au Tribune-Star que les évaluations d’après-saison se poursuivaient.

« Vous verrez quelques noms supplémentaires sur le portail au cours des prochains jours », a déclaré Schertz, qui a refusé de nommer des joueurs susceptibles de passer à autre chose.

Schertz a déclaré que son évaluation des séries éliminatoires le dirigeait vers des changements spécifiques.

« Lorsque vous avez une année comme la nôtre et qu’elle ne réussit pas, il y a des lacunes qui doivent être comblées. Il peut s’agir d’un manque de talents, d’un manque de culture ou d’un manque d’expérience. C’est peut-être une combinaison des trois. Mon travail consiste à combler l’écart », a déclaré Schertz.

« Alors que nous traversons ces réunions de sortie, partout où je sens que nous pouvons améliorer notre liste pour améliorer nos déficits, je vais faire ces choses. Nous devons nous améliorer. Personne n’est sorti de [last season] pensant, ‘Recommençons avec le même groupe.’ Je n’ai pas ressenti cela et je ne pense pas que quiconque dans notre équipe ait ressenti cela », a poursuivi Schertz. « Vous devez ramener les gars qui correspondent à ce que vous cherchez à faire, puis regarder vers l’avant et ajouter des pièces. « 

Schertz dijo que los Sycamores necesitan una infusión de talento después de una temporada 11-20 en 2022. También admitió que quiere una mejor cultura de equipo que la que tuvieron los Sycamores en la temporada 2022. Schertz dijo que no estaba mal, pero que podría être meilleur.

« Je pense que nous avions un déficit de culture et c’est à moi de corriger cela et de déplacer les pièces qui ont créé une partie de ce déficit », a déclaré Schertz.

« Nous avons besoin de plus de talent et de profondeur et nous pouvons nous améliorer dans les domaines culturels. Les gars que nous ramenons sont des gars qui, selon nous, correspondent à ce moule. Ce ne sont peut-être pas les meilleurs joueurs, mais ils correspondent à ce que nous voulons faire progresser dans la culture qui nous voulons ». Si la culture n’est pas bonne, rien d’autre n’a d’importance », a déclaré Schertz.

Le portail, bien sûr, est une voie à double sens : Schertz espère y trouver de l’or. Contrairement à 2021, lorsque les restrictions du COVID-19 ont rendu difficile l’évaluation de la « culture » car il y avait peu d’interaction en face à face, Schertz a indiqué qu’il donnerait la priorité à l’ajustement de la liste ainsi qu’aux talents.

« Sur le portail, comme tout le reste, vous devez être minutieux dans vos recherches », a déclaré Schertz.

Quant aux joueurs qui partent ? Wilbar a joué plus. Il est venu à l’ISU du Lincoln Memorial avec Schertz et a commencé 17 des 27 matchs auxquels il a joué. Wilbar a une moyenne de 3,7 points.

« C’est de s’assurer qu’il trouve le bon système. La façon dont nous jouons, lisons et réagissons, certains le comprennent rapidement. D’autres prennent un certain temps. Simon en est à sa troisième année sur mon système. Nous l’avons regardé et nous nous sommes sentis comme peut-être une voix et un nouveau système lui serait bénéfique », a déclaré Schertz.

Peterson n’a vu l’action qu’en quatre matchs alors qu’il a lutté contre plusieurs blessures différentes, COVID-19 et une autre maladie non COVID.

« Avec Quimari, ce n’était vraiment pas de chance. Je pensais que le fait de franchir la porte l’été dernier pourrait vraiment nous affecter, mais il a eu blessure après blessure qui l’a empêché d’entrer, vraiment, jusqu’à Noël. Il était loin derrière. Quand vous le pouvez. » faire des stages ? C’est une transition difficile », a déclaré Schertz.

Schertz a félicité Hittle, qui a surmonté une blessure au dos qui a presque mis fin à sa carrière pour aider les Sycamores en 2022.

« Pour passer d’une carrière sportive presque terminée à des minutes de qualité, Nick est la meilleure personne et le meilleur enfant que vous puissiez souhaiter entraîner », a déclaré Schertz.

Les joueurs peuvent retourner dans une école après avoir annoncé leur intention d’entrer dans le portail, mais c’est l’exception plutôt que la règle. Cooper Neese est le cas d’un joueur qui est entré dans le portail en 2021, mais a choisi de rester à l’école à partir de laquelle il a annoncé son intention de transférer. Neese a indiqué qu’il avait l’intention de revenir à l’ISU en 2022-23.

Plusieurs joueurs MVC ont annoncé leurs entrées sur le portail cette semaine. Inclus étaient les vedettes MVC Noah Carter du nord de l’Iowa et Ja’Monta Black du Missouri.