Découvrez L'Art De L'Édition
Culture

65 images illustrant la culture des adolescents dans les années 2000

65 images illustrant la culture des adolescents dans les années 2000

C’était le meilleur moment. Et c’était la pire des fois si tes parents refusaient de t’emmener au centre commercial.

1.

La fin des années 90 et le début des années 2000 ont été l’apogée du fanatisme de la culture pop.

Ron Galella, Ltd./Collection Ron Galella via Getty Images

deux.

Je suis peut-être partial, mais je pense vraiment que c’est l’époque glorieuse.

3.

Internet n’existait pratiquement pas, donc vous deviez vous présenter.

Dave Allocca / La collection d’images LIFE via Getty Images

Quatre.

Et l’important était de se faire remarquer.

Dave Allocca / La collection d’images LIFE via Getty Images

5.

Regardez cette dédicace vestimentaire.

Tom Kingston/WireImage/Getty Images

6.

c’était la vie

Tribune des étoiles via Getty Images/Getty Images

7.

Avant de continuer, nous devons parler des Claymates.

Gregg Deguire/WireImage/Getty Images

8.

Oui, la base de fans enragés de Clay Aiken.

Gregg Deguire/WireImage/Getty Images

9.

Depuis l’adolescence…

Gregg Deguire/WireImage/Getty Images

dix

…aux vieilles dames.

Gregg Deguire/WireImage/Getty Images

Onze

Clay Aiken dominait les gens partout, en particulier les femmes d’âge moyen.

Jon Gardiner/Getty Images

12

Il faut aussi parler des caméras.

13

Surtout les appareils photo jetables.

Matt Stroshane/Getty Images

14

Par exemple, c’était à l’époque où les produits jetables étaient notre seule option et non quelque chose « d’esthétique » que vous achetez chez Urban Outfitters pour 20 $.

Joe Sohm/Universal Images Group via Getty Images

quinze.

Je me demandais juste comment cette image s’est avérée. J’aimerais avoir le flash allumé.

Archives de Frank Micelotta/Getty Images

seize.

À l’époque, nous faisions des cadeaux faits maison pour nos favoris.

Archives Peter Carrette/Getty Images

17

Il y avait des signatures d’autographes dans les magasins de CD.

Scott Gries/Getty Images

18

Oui, les magasins de CD. Une relique du passé.

David Butow/Corbis via Getty Images

19

Honnêtement, il y avait une signature d’autographes pour tout, même les poupées.

Arnaldo Magnani/Getty Images

vingt

J’ai toujours pensé que c’était drôle quand les gens se faisaient signer les membres parce que ça ne partait pas ?

Scott Gries/Getty Images

vingt-et-un

Cela semble étrange.

Bill Alkofer/Getty Images

22

Les concerts étaient une mer de signes colorés.

Ethan Miller/Getty Images

23

J’aime celui-ci.

Ethan Miller/Getty Images

24

Cette personne a passé beaucoup de temps dans l’allée de l’artisanat CVS pour faire celui-ci.

Steve Eichner/Getty Images

25

Et celui-ci a pris beaucoup de sharpie.

Christopher Polk/FilmMagic/Getty Images

26

Les concerts étaient un moment pour se montrer et se déguiser.

27

Les concours radio étaient aussi très importants. Les 40 stations préférées de tout le monde organisaient toujours des concours menant à un grand concert.

Théo Wargo/WireImage/Getty Images

28

Il y avait des concours de rêves.

Thomas S Angleterre / Getty Images

29

Il y avait des concours de succion de chocolat.

Patrick Rivière/Getty Images

30

Ce type est même « à la traîne » pour les billets de concert.

Star Tribune via Getty Images / Star Tribune via Getty Images

31

Parlons maintenant de fandoms spécifiques.

Ullstein Bild/Getty Images

32.

Il y avait les fans des Backstreet Boys.

Ullstein Bild Dtl. / ullstein bild via Getty Images

3. 4.

Et puis les filles fans de pop, on parle de Britney, Christina, Brandy, etc.

35.

Il y avait aussi des fans de Hanson.

Evan Agostini/Getty Images

36.

Ventilateurs à 98 degrés.

Kmazur/WireImage/Getty Images

37.

Et les fans d’Eminem.

Scott Gries/Getty Images

38.

Vous nommez une personne, il y avait un admirateur enragé à eux.

Franck Trapper/Getty Images

39.

Nous étions tous fous, et je le dis de la meilleure façon.

Ullstein Bild Dtl. / ullstein bild via Getty Images

40

On nous a appris dès le plus jeune âge à stan.

41.

Il serait dommage de ne pas mentionner les Spice Girls.

Peter Bischoff/Getty Images

42.

Parce que tout le monde, et je dis bien tout le monde, était fan des Spice Girls.

Yui Mok – Images Pa / Images PA via Getty Images

43.

Parmi les poupées…

Johnny Eggit/AFP via Getty Images

44.

…aux boîtes à lunch et peluches.

Tristan Fewings/Getty Images

Quatre cinq.

Étiez-vous effrayant, sportif, roux, bébé ou fantaisiste

Brenda Chase/Getty Images

46.

Je suis sûr que tous ceux qui lisent ceci se souviennent exactement où ils se trouvaient lorsqu’ils ont découvert que Ginger quittait le groupe.

47.

Peu importe qui vous souteniez, vous étiez là pour chacun de leurs mouvements.

Rob Verhorst/Redferns/Getty Images

48.

Il faut aussi parler de NMT.

Scott Gries/Getty Images

49.

Un lieu sacré.

Kmazur/WireImage/Getty Images

cinquante

Times Square était le centre littéral de l’univers des fans.

Todd Plitt/Getty Images

51.

C’était le rêve de tout le monde d’y aller…

Scott Gries/Getty Images

52.

… et debout dans la foule derrière la barrière de police suppliant Carson de monter.

Todd Plitt/Getty Images

53.

Les fans se sont montrés pour de bon…

Scott Gries/Getty Images

54.

…et pour le pire.

Scott Gries/Getty Images

55.

Les signes étaient le principal moyen d’attirer l’attention de votre célébrité préférée.

Chris Hondros/Getty Images

56.

« LAISSE-MOI » — Tout le monde.

George De Sota/Getty Images

57.

« Quelle est la prochaine étape pour les CHEVEUX de Chris ? »

Kmazur/WireImage/Getty Images

58.

C’était *le* point de rencontre des fans.

Scott Gries/Getty Images

59.

Et Times Square devait régulièrement être fermé chaque fois que l’un des grands groupes de garçons, des groupes emo ou des rappeurs se présentait.

Scott Gries/Getty Images

60

De plus, les gens y perdaient constamment la tête.

Peter Kramer/Getty Images

61.

Comme, vraiment le perdre.

Peter Kramer/Getty Images

62.

Voilà à quoi ressemblait la culture Stan il y a 20 ans.

Scott Gries/Getty Images

63.

Des temps plus simples.

Scott Gries/Getty Images

64.

Bref, tout allait mieux alors parce qu’il n’y avait pas Twitter ni Instagram et tout le monde n’était pas si énervant, bla bla bla, je vais me taire on est vieux.

Scott Gries/Getty Images

Soixante-cinq.

Adieu.

Scott Gries/Getty Images